Maux de l’hiver – La toux

Aux premiers froids, virus et infections signent leur retour. Toux sèche ou grasse, il est possible de les prévenir.

Quelles huiles essentielles choisir ?

En case de toux sèche, qui brûle et procède par quintes, rien ne vaut le cyprès (Cupressus sempervirens). Pour les toux grasses, l’eucalyptus ou le niaouli sont efficaces pour fluidifier et accompagner la toux dans son travail d’expectoration. Choisissez l’Eucalyptus radiata si la toux grasse est provoquée par une sinusites, et l’E. globulus si les bronches sont atteintes. On trouve d’ailleurs l’eucalyptus dans certains sirops ou dans certaines pommades décongestionnantes.

Comment les utiliser ?

Par voie orale. Mélangez deux gouttes d’huile essentielle à une cuillerée à café de miel, de sucre, de sirop contre la toux ou appliquez-la sur un peu de pain, un morceau de sucre ou un comprimé neutre que vous trouverez en pharmacie. Renouvelez 3 fois par jour, matin, midi et soir.

Quels résultats ?

En cas de toux d’irritation, les résultats sont rapides et la toux disparait assez vite. En cas de toux grasse, en traitement de deux ou trois jours permet de se dégager des sécrétions. « Mais si les symptômes persistent, agissez comme pour tout traitement pris sans avis médical : consultez votre médecin pour vérifier qu’il n’y a pas d’infection », insiste le Dr Philippe Goëb.